Direction

Olivier Kessi est né à Genève et est actuellement actif à travers toute la Suisse comme musicien et pédagogue.

C’est aux côtés de René Meyer, au Conservatoire Populaire (CPMDT), qu’il a appris la clarinette et de cette rencontre épanouissante est née l’envie d’en faire son métier. Ainsi, à la Haute École des Arts de Berne auprès d’Ernesto Molinari, il obtient en 2017 un Bachelor in Art of Music  (clarinette) puis en 2019 un Master en Pédagogie musicale et clarinette avec les félicitations du jury.

Actuellement, Olivier se dédie aux nombreux projets professionnels qui se présentent à lui ainsi qu’à l’enseignement. Ses deux principaux pôles d’attraction sont la musique de chambre et les projets alliant art scénique et musical.

En musique de chambre, Olivier est membre de l’Ensemble Pierrot, du Quatuor de clarinettes SOLE, du Trio Hécate et est cofondateur de l’Ensemble Amalgame.

En 2019-20, il dirige musicalement le VKFFB Backing Band dans la production Sister Act au Café-Théâtre Barnabé. Le spectacle, couronné de succès, a accueilli 14’000 spectateurs lors de 30 représentations, à guichets fermés, et fût unanimement acclamé par les médias.

Pour les autres spectacles mis en scène, vous aurez pu l’entendre en 2018 dans l’Histoire du Soldat de C.F. Ramuz et Igor Stravinsky (Espace Vélodrome Plan-Les-Ouates) ou également dans la création mondiale de l’opéra Stillhang aux Tiroler Festpiele Erl en tant que musicien-chanteur.

Lors des saisons précédentes: The Producers (tournée suisse), West Side Story et l’Italienne à Alger (Opéra Théâtre Genève), Norma (Grand Théâtre de Genève), Théâtre Plein’Aire (Compagnie « Sous Traitement ») ou encore Der Tribun (Hochschule der Künste Bern).

Olivier s’est également perfectionné au saxophone auprès de Joël Musy puis Maurice Magnoni qui lui ont ouvert d’autres portes. Il joue ainsi du saxophone ténor dans le Vincent Kessi’s Free Fellowship Band depuis sa création en 2013 avec lequel il a déjà donné plus de cent concerts.

www.olivierkessi.ch


Bastien Blanchard naît à Genève en 1994. Il fonde en 2015 la Compagnie « Sous Traitement » avec qui il crée Théâtre Plein’Aire, une création collective (août 2017) et Concentration, d’après le roman d’Amélie Nothomb qu’il met en scène en mars 2018 à l’Étincelle (Maison de quartier de la Jonction).

Actuellement, il prépare la mise-en-scène de l’Histoire du Soldat de Ramuz et Strawinsky qui se jouera en septembre 2018 à l’Espace Vélodrome de Plan-les-Ouates.

En 2014, il obtient sa maturité gymnasiale et reçoit le Prix Musique Cantonal pour sa composition et son engagement.

Après être passé par le Conservatoire Populaire de Musique Danse et Théâtre (CPMDT) où il a obtenu le certificat avec les félicitations du jury, il termine, en 2017, sa formation à l’École de Théâtre Serge Martin qu’il suit depuis septembre 2014 auprès de Julien George (Un Feu sous les cendres, l’Étincelle), Yvan Rihs (Le Principe de précaution – Naufrageur, théâtre du Grütli), Sarah Marcuse (Building, Théâtre de la Parfumerie), Sandra Amodio (La Traverse) et Serge Martin (Déviations, hangar Baylon). Au sein de l’école il expérimente plusieurs formes théâtrales telles que le jeu masqué, le clown ou la tragédie.

Parallèlement, Bastien met en scène divers projets : le spectacle Du Comique Plaqué Sur Du Vivant et le conte musical Le Chemin avec le chœur d’enfant du Conservatoire Populaire CPMDT dans lesquels il joue (2013).

Comme comédien il joue dans la création collective (Itin)errance (la Parfumerie 2015),  et Variations Énigmatiques d’Eric-Emmanuel Schmitt, par la Compagnie Cocotte au théâtre des Grottes (2017).

En 2015 il participe à un essai plateau organisé par la Société Suisse des Auteurs (SSA) au Théâtre Saint-Gervais, mis en espace par Martine Paschoud. En 2016, il joue au festival de conte Les sept langues du Dragon à Lausanne.

À l’écran, il crée la web-série ça s’est passé comme ça (< 45’000 vues sur YouTube) et tourne dans le court-métrage La Fille des toilettes, avec lequel il remporte le Grand Prix Juchum du meilleur film toutes catégories confondues et le Prix Reflex du meilleur film dans la catégorie 20-26 ans (2016). En 2017, il a tourné dans le long métrage de Frédéric Baillif, La Preuve scientifique de l’existence de Dieu. Plus récemment, il a tourné dans la web-série Bip réalisée par Vincent Bossel, coproduite par la RTS.

Bastien enseigne également le théâtre depuis 2016 aux jeunes et aux adultes de l’Association École et Quartier de Versoix (AEQV) et remplace plusieurs classes de théâtre au CPMDT depuis 2015.